MILLÉSIMES

了解年份
安旅堡

2016

如何形容一个超级年份之后的另一个超级年份?换句话说,对于我们来说2016年是个比2015年还要好的年份。它有的漂亮的颜色,果香和单宁都轻而易举得被萃取,酒体也十分的平衡。温暖的冬天后,3月底葡萄藤发芽。整个春天都沉浸在雨水中,可以说是非常多雨。但是开花却在6月短暂的晴朗中顺利完成。7月直到9月中旬异常干燥的天气赋予了葡萄很好的集中度,特别是颜色和单宁。降雨开始的非常是时候,恰好给葡萄补充了水分也加速了成熟过程,这令我们的采收能够轻松得进行。10月6日我们开始采收梅洛,最后一批赤霞珠于21日采收完毕。面对这浓郁的酒汁,我们决定提高新橡木桶的比例以及橡木桶陈酿的时间。与往年的12个月比,橡木桶陈酿的时间被延长到16个月。2016年有着大年份特有的典雅气质,不时散发着魅力,又不失力道。2019年3月装瓶。

安旅堡

2015

如果需要评价2015年,我们可以说它集合了2005年的果香,2009年的酒体以及2010年的单宁。

一个比往年要寒冷的冬天虽然推迟了开花,干燥且晴朗的春天带来了较短且情况良好的花期。可以是说6,7月几个连续高温,大太阳的天气造就了波尔多。随后的8月份却十分的潮湿,9月份天气转好。9月21日采收的梅洛开启了这一年的采摘,10月9日我们结束了工作。发酵工作持续进行,颗粒较小且厚皮的果实带来了成熟且浓郁的单宁。我们延长了橡木桶陈酿阶段直到30个月,使得葡萄酒能够更加细腻。整体上看这是一个十分丰满,深邃且复杂度高的年份。2018年5月装瓶之后已经有不少的进销商,包括美国的合作伙伴,表示了对它的喜爱之情,我们将于2019年展开它的销售。

安旅堡

2014

我们的冬天非常潮湿,但温和,春天到了明媚的晴天。 尽管一场冰雹风暴席卷了梅多克的许多庄园,但安旅堡葡萄园基本未受影响,温暖而柔和的六月为开花提供了理想的条件。 随后在7月天气转晴,8月温度下降,葡萄变色所需的时间比我们通常预期的要长。 九月份的天气情况非常理想,没有下雨,而且我们的地下水位足够高,可以使葡萄完全成熟,并且收获的条件也十分理想。 我们从9月30日开始采摘美乐,直到10月13日采摘赤霞珠。

安旅堡

2013

2013年产出了还算不错的赤霞珠,弥补了梅洛的早熟。这确实不能称得上一个大年份,但是我们对葡萄进行了严格的筛选,最终出产了平衡且适合每日饮用的葡萄酒。冬天的尾声异常寒冷,这推迟了生长季。花期因为雨水不停光顾比以往推迟了12天左右,坐果也受到一些影响。夏天带来了它的干燥,2013年的7月几乎是60年来最干燥的一年。葡萄的果串虽然数量少,个头也小但是发育还不错。9月湿热的天气让人担心贵腐菌的性成,不过即便这样我们仍然冒险等到10月1日才开始采收第一批梅洛,采收以正常节奏持续到10月18日, 我们充分利用了最后几个好天气的出现。葡萄园以及酒窖中异常严格的筛选过程对最后的结果起来关键的作用。显而易见,这不是一个适合长期窖藏的年份,我们会在2019至2020年展开销售。2013年表现出清爽的红色水果气息,我们认为它适合在2019至2025年间引用。

安旅堡

2012

我们经常形容2012年是个既精巧细致又平衡优雅的年份。

冬天的五个月份都显得比往年干燥,气温也比较温和,除了2月上半个月。发芽在4月5日左右开始,整个月份都非常潮湿多雨。6月的温和多雨似乎给7,8月的干燥做了铺垫。成熟过程季节缓慢进行。秋天的第一天,就开始变天,节制且规律的雨水从9月20日起光顾。非常幸运的是,他们的到来太晚了,不能够扰乱果实最终的成熟。采收在10月8日至18日期间进行,伴有比我们想象中多一些的雨水。但是葡萄整体的健康状况良好。在发酵的时候,梅洛没有赤霞珠那样有表现力,但是在最终的混酿阶段,我们被他们的精致的花香折服了。这个年份预计会在2019年上市销售。

安旅堡

2011

经历过两个天赋异禀的大年份之后,2011年出产了令人愉悦且可以在年轻时候就饮用的葡萄酒。全年的天气情况都有些不太寻常,一个夏天般的春天和一个秋天般的夏天,而秋天反而像春天一样温和。开春温度骤增,让整个发芽季提早,花季也比2010年早了两个星期。从4月开始,持续干燥的天气开始,光照异样充沛,平均气温比往年高出6度之多。开花于5月17日结束。是有记录以来最早的花季。从6月的第二周起,天气状况开始变化,夏天在7月几乎结束了,阳光也不再光顾,天气凉爽,8月的天气也喜怒无常。9月采摘时节,好天气终于重返,并带来零星的降雨。我们9月15日就开始采摘工作,比往年早了两个星期左右。9月30日采摘结束。2011年的整体风格比较圆润,充满了清新的果香,十分优雅。在口中的香气也十分充盈,单宁柔软可口。

安旅堡

2010

2010年是本世纪诞生的又一个大年,常常和2009年相提并论。这个年份的颜色深邃,有着天鹅绒般的质地,果香迸发并充满着辛香料的香味,单宁高贵,丰富且细腻。经历过2009年温暖的秋天后,2010年的开端十分干燥和寒冷。发芽推迟到了4月中旬,花季也因为6月凉爽的天气被推迟。夏季表层土壤干燥,葡萄的根部不得不在地下寻找水源,因为果实并没有受到影响。所有大年份应有的天气特征都出现了:7月8月天气温暖,9月和10月阳光普照,降雨量也刚好满足果实成熟的需要。梅洛的采收与10月7日到13日间进行,品丽珠与10月14日,而赤霞珠则在10月15日至21日间。酒窖充盈着覆盆子和黑樱桃的香气,发酵和萃取缓慢并轻柔得进行着。2010年有着深邃的颜色,香气的表现力极强,并十分纯粹。在口中结构感十足,迸发出黑色浆果的浓郁香气。

安旅堡

2009

在2009年诞生前2005年一直都是我们最棒的年份。2009年自从亮相就一直完美无瑕。它结合了2005年的风韵又像1990年那般柔软。

2009的天气情况从生长季伊始就毫无瑕疵,萌芽阶段的气温略高于平均值,并有220小时的光照。4月虽然温和但雨水略多,这和我们的预期有些差异,但5月好天气的回归使得花季既迅速又平均。夏天格外炎热,光照持续不断得照耀着大地,6月有293小时的光照,7月262小时,而8月270小时。花季和转色季都格外顺利,尽管我们担心缺水会带来影响,因为48毫米的降水量比过去30年间90毫米要少很多。采收在10月1日开始,并与10月22日收完了最后一批赤霞珠。酿造过程中,整个酒窖都充满了香气,单宁的质地非常柔软。2009年有着馥郁的香气,清爽且清晰。它深邃且成熟,伴有矿物质感,回味悠长。

安旅堡

2008

2008年的风格让我们想起2004年的深邃和丰满。生长季初期,3月的潮湿和雷雨天气延长了发芽季。格外潮湿的5月(1946年以来第二潮湿)使得开花的时间错乱无章,不出意外发展成了不均匀的果串。幸运的是,干燥和晴朗的天气让我们最终收获了漂亮的果实。8月整体比较凉爽并且伴随着一些降雨,25号我终于迎来了真正的夏天。从9月中旬到10月中旬,来自大西洋的暖风催熟了果实,葡萄健康状况良好。9月,较大的昼夜温差加速了葡萄中酚类物质的合成。梅洛在10月6日至13日期间被采收,而赤霞珠是10月11日至17日。2008年份葡萄的生长季节比往年都要漫长。大部分2008年的葡萄酒在酒窖中陈酿至2015年,这个过程帮助单宁柔化,最终一个十分经典的年份诞生了。

安旅堡

2007

经历过一个温暖的2月之后,发芽始于3月底,比往常提早到来了10天左右。4月的气温急速上升,成为1949年以来最热的4月,但在5月却急转直下。花季被推迟,也显得艰难,平均比往常晚了7天。5月开始的降雨和缺乏光照一直被延续到7月,带来了病虫害的困扰。为了收获到健康的葡萄,田间的打理工作从未停止。尽管8月的开端温度上升且阳光普照,但降雨和低温天气很快回归,葡萄迅速胀大,也使得每个地块的成熟度参差不齐。8月25日,终于迎来了晴天,太阳在接下里的64天都没有离开过我们。我们于10月4日开始了采收工作并且在10月18日将最后一批赤霞珠收获。整个酒窖中都充满着草莓和覆盆子的香气,我们对葡萄进行了有史以来最严格的筛选,最终酿造出了令人愉快并且经得住时间考验的葡萄酒。

安旅堡

2006

2006可以用精致来形容,这一年的天气变化多端,从开始一直延续到结束。2005年结束之后,我们迎来了一个寒冷且潮湿的冬天,而春季则较为干燥,并且持续到了夏天。3月份的一场强降雨缓解了干燥,但也推迟了发芽。梅洛直到4月才开始发芽,类似于2000年的情形。6月既干燥又炎热,使得梅洛的花期与赤霞珠同样短暂。转色来的格外早,比2005年早了2到3天,比2000年和2004年早了近10天。这之后迎来了降水丰沛的9月,我们的采摘节奏被打乱,不得不熬夜工作。采收工作在9月25日至10月10日期间进行。尽管遇到了诸多的困难,2006年仍然兼备1986年的浓郁度和1996年的纯净度。

安旅堡

2005

很难找到一个年份在期酒的时候就受到如此一致的好评,就像如1989,1990或2000年都没有在刚问世的时候就被这样瞩目期待。2005年的丰满和平衡使他称得上一个超级大年。我们从未没有在这样完美的天气下采收到过这样完美的葡萄。2005年的葡萄酒既成熟又不乏酸度,单宁也十分柔顺。真的好像从来没有过这样完美的剧本!采收比往常要稍微晚一些,与9月29日开始。年轻的梅洛葡萄藤产出了高品质的葡萄。最终的产量并不算太大,但葡萄十分浓郁。我们等到赤霞珠完全成熟才结束了采收,一直持续到了10月18日。发酵在低温下进行,辅助萃取单宁和颜色的工作量并不像往常一样大。我们认为这是有史以来我们在这块土地上产出的最好的年份!

安旅堡

2004

2004的风格经常与1996年和1998年相提并论,我们出产的2004年份清爽纯净,结构感十足,适合中长期的窖藏。 葡萄的生长一直在潮湿与干燥不断交替的环境下进行,值得庆幸是花季和采收时节刚好十分干燥。这个年份优秀在它5月底和6月初开花期完美的天气状况,平均且而有快速。于此同时,2004年的产量也回归到了正常水平。从采收机来看,最终的产量喜人,成熟度也很平均。但是,8月的降水格外多,令人担忧。9月份出现了奇迹,天气转晴,葡萄也达到了很好的成熟度。梅洛的采收期与十月四日开始,比往常来的晚一点。采收最终以赤霞珠结尾,在10月18日附近。缓慢发酵让每个地块都更好的展现出了自己的特性,这是酿酒师梦寐以求的酿造结果。2004年最终表现得十分细腻,香气优雅,充满着花香,果香并点缀着辛香料的气味。

安旅堡

2003

2003年的热浪让经历过的人都记忆深刻,2003年出产的酒有着无与伦比的浓郁度。它深邃,强劲,回味悠长,单宁也格外的细腻。

葡萄由于扎根很深,比其它的植物受到的影响要小很多。尽管这样,还是有几株葡萄被8月的太阳灼伤。夜晚居高不下的气温扰乱了酚类物质的累积过程,使得糖度上升很快。我们的数据参照物都不再有参考价值,每个地块之间的等级之分也不复存在。我们全部都要重新打算,从最佳采收时机到采收顺序。我们只能通过对葡萄园的观察和品尝葡萄来把握动向。9月初30毫米的降水终于打破了这种僵局。9月10日我们的第一批葡萄入罐了。鉴于高温,我们决定旨在早上进行采收。最终的产量非常小,葡萄也很浓缩。我们采收的节奏格外缓慢,整个过程一直拖到10月2日才完全结束。较常的发酵过程让我们能更好的驾驭萃取。在这个不寻常的年份下,我们克服了太多的未知,最终得到了一个非常棒的葡萄酒,丰满圆润,令人着迷。

安旅堡

2002

2002年在产量上不算是大年份,但展现出来了十分优雅的风格,骨架感十足,整体品质优异。同时,2002年需要数年在就酒窖中的陈酿才能达到它最佳的状态。经历过温暖且干燥的春天后2002年迎来了凉爽的夏天,特别以8月较多的降水为特征。开花期进行的并不顺利,对早熟且容易坐果失败的梅洛影响较大。可以说是完美的9月和10月拯救了这个年份。在这种天气下,葡萄的糖度和果香不断累积,单宁也逐渐由青涩转为成熟。2002年的产量是既1991年以来最少的一年,但它的品质高超。采收于10月3日开始,最后一块赤霞珠地块在九天后采收。酚类物质的表现令人吃惊。实验室不得不修改测量标准,因为花青素的水平已经超过了最大值。葡萄汁十分深邃,接近黑色,在发酵阶段就已经展现出果酱的气味。梅洛的果香四溢,赤霞珠和品丽珠表现也十分出色。这是个伟大的年份,强劲有力,单宁十分柔顺。

安旅堡

2001

2001具有奔放的香气,它的单宁强劲并且和谐,让我们想起了1999年。经历过比1982年和1983年还要潮湿的冬季之后,迎来了干燥的5月和6月。花季较早,但是整个过程快速,完整。7月以降雨开始,气温也比较低,随后温度变回归。8月十分炎热,降水量也刚刚达到往期的平均水平。9月还算凉爽,这种天气状况给葡萄提供了良好的成熟条件。10月2日我们率先采收了较为年轻的梅洛,而大规模的采收则在10月5日至12日之间。在这段期间,白天十分晴朗,降水都集中在了夜晚。从发酵开始的第一天,我们就被葡萄汁深邃的颜色震惊了,我们采取了较为如何的萃取方式。

与2000年这个超级大年份比较,2001年显得不那么优异。但我们终究克服了许多困难,使得该年份在多年之后仍然有不俗的表现。

安旅堡

2000

2000年的生长季节异常艰难,我们对即将产出本世界最伟大的年份一事毫不知情。年初和春季异常温和,发芽比往年要早一些。温暖的天气持续到了4月和5月,之后开始连续的降雨,使得开花期被推迟到了5月初。整个6月和7月都非常潮湿。但是幸运的是7月和8月的天气转晴,干燥,光照十分充足。梅洛在这种情况下成熟度极佳。有耐心的人也在采收季尾声幸运得迎来了成熟的赤霞珠。我们于9月25日开始采收我们的老藤梅洛,10月12日直到赤霞珠也完全成熟,我们完成了最后一个地块的采收。整个发酵过程都十分温柔,浸皮的工作持续了三周。2000年是我们产出的最伟大的年份,它既优雅又圆润的特点,让我们想起了1990年和1996年。

Château Ramafort

2016

Note de dégustation

Magnifique couleur rubis profonde avec des reflets violets. Nez de réglisse et de violette enveloppés d’arômes classiques de fruits noirs. Volumineux, palais mou. Les tanins sont bien intégrés, montrant beaucoup de caractère, mais sans agressivité et sous-jacent de beaux fruits. En un mot : Élégance.

Accords mets et vins

**Entrée**

Carpaccio de bœuf, chimichurri, estragon
Terrine de Foie Gras Maison, Croque de Fruits et Confiture d’Oignons

**Plat**

Filet de Bœuf, mousse de Pomme de terre de Noirmoutier
Côte de Veau élevé sous la mère à partager, bonbons d’Oignons fourrés, légumes de saison
Magret de canard entier (IGP du Périgord), mousseline de pommes de terre et jus à la truffe
Pavé de Rumsteack Black Angus, frites maison et anchoïade

Château Ramafort

2015

Note de dégustation

Rouge Grenat violacé. Notes des chocolat, caramel et réglisse. Attaque fine, fruitée. Le corps est légèrement crémeux et dispose de tannins bien intégrés. La structure tient le fruit et octroie un peu de fraîcheur. Un vin déjà très accessible. Il fera plaisir dans sa jeunesse.

Accords mets et vins

**Entrée**

Pâté en croûte de canard, oignons doux et pommes acidulées
Carottes confites en concentration d’eau de pomme de terre, rafraîchies à la lavande sauvage

**Plat**

Côte de veau rôtie au beurre d’Espelette, palet de pommes fondantes et morilles en sauce
Magret sauce aigre douce, poêlée de légumes
Entrecôte de race Charolaise à l’échalote
Rognon de Veau cuit à la Cheminée

Château Ramafort

2014

Note de dégustation

Joli nez fruité et gourmand.
Notes de myrtille écrasé associées à une légère touche de bois, d’épices, de zan mais aussi une petite touche de fleur et d’humus.
Le palais est juteux, gras, bien construit avec une acidité équilibrée, une bon dynamisme et de la fraîcheur.

Accords mets et vins

**Entrée**

Foie gras de canard poché dans un bouillon corsé, velours de petits pois et crémeux d’anguille fumé
Tartare de boeuf au couteau “à la Française”

**Plat**

Noix de ris de veau croustillante pommes Suzette et crème au lard, girolles et sauce vin jaune
Tournedos de Boeuf et son jus aux cèpes
Brochettes de gigot d’agneau
Jambonnette de poulet fermier farcie au citron confit et pignons, lasagnes d’épinards encocotte

Château Ramafort

2013

Note de dégustation

Rouge grenat aux reflets violets. Bouquet agréable marqué par des notes de biscuit et de vanille ainsi que de fruits rouges. Attaque fruitée et élégante. Corps équilibré, bonne expression aromatique. Un vin à savourer dès maintenant.

Accords mets et vins

**Entrée**

Gravlax de Magret de Canard, Rémoulade céleri et pomme noisette.
Foie Gras de canard poêlé avec légumes Printanier, crumble au Sarrasin.

**Plat**

Ballotine de Volaille avec farci Primavera.
Pigeon cuit sur coffre, croustillant d’abattis, betteraves et pain d’épices
Bœuf du Limousin maturé 50 jours, Grillé aux sarments de vigne, échalotes confites, Moutarde à l’ancienne et sauce à la Bordelaise
Bœuf Wellington Pomme purée, salade sucrine

Château Ramafort

2012

Note de dégustation 

La robe de rubis sombre s’égaie à peine de reflets grenats.
Au nez, c’est un tourbillon de notes fruitées, florales, épicées, vanillées et grillées qui allèche les papilles.
La bouche ne déçoit pas avec une puissance tout en douceur qui soutient la palette boisée et la finale longue à dominante fruitée.

Accords mets et vins

**Entrée**

Escargots de Haute-Savoie
Fleur de courgette farcie

**Plat**

Filet de veau cuit au beurre noisette, Aubergine rôtie et confite, Jus concentré et vierge de condiments et pignons de pin grillés
Agneau Rôti à l’ail rose, câpres et citron, ratatouille
Pigeon fondant croquant
Le filet de bœuf de la ferme, mousseline de panais, cèpes bouchons et jus au vin Rouge

Château Ramafort

2011

Note de dégustation 

Robe pourpre intense ; nez complexe, développant des arômes concentrés de fruits rouges mûrs mêlés à des notes vanillées.

Dès l’attaque, sa rondeur fruitée nous charme, bien mise en valeur par des tannins fins et bien mûrs. Très belle persistance aromatique.

Accords mets et vins

**Entrée**

Pâté croute de lapin au poivre vert de Madagascar, carotte cloutée de chouchou de noisettes, pickles et gelée de la cuisson hachée

Carpaccio de bœuf, pistou et copeaux de brebis

**Plat**

Le Jambonneau demi-Sel au Porto et une Florentine d’Épinards

Carré d’Agneau à la Fleur de Thym, le jus nourri de Pulpe d’Ail doux, un Quinoa aux Raisins blonds

Quasi de Veau mijoté aux petits Oignons et carottes fondantes

Filet de Canard servi rosé, carottes mijotées au poivre, Jus corsé à la sauge et vinaigre de mangue

Château Ramafort

2010

Note de dégustation 

Robe d’un rouge soutenu, ourlée de teintes violines.

Le bouquet s’éveille doucement en mariant les fruits rouges sauvages: merise, airelle, prunelle, fondus à des épices relevées de senteurs résineuses.
La bouche harmonieuse, ronde et séveuse présente une belle matière aux tanins à grains satinés, mariés à un moelleux confortable.
La finale est longue et aromatique avec un joli fruité.

Accords mets et vins

**Entrée**

Le Bœuf juste saisi à la crème de foie gras, carottes à l’orange
Tartare de bœuf à l’italienne : bœuf haché, parmesan, huile d’olive, tomates confites

**Plat**

Veau fermier du Limousin cuit au sautoir, rillons aux petits pois et girolles, vrai jus
Cuisses de grenouilles poêlées, jus de cresson de fontaine, ail nouveau
Cochon de lait à l’huile de cendres, pomme à la braise, pommes de terre rouges de montagne
Agneau des Pyrénées rôti et frotté au piment d’Espelette, coco de Paimpol au jus tomaté

Château Ramafort

2009

Note de dégustation 

Robe rubis profonde encore très vivace.
Nez de petits fruits noirs avec une pointe mentholée fraîche.
La bouche est pleine et les tanins séveux. Les arômes de fruits et de vanille sont éclatants et se prolongent sur une finale d’épices douces.

Accords mets et vins

**Entrée**

Tartare de bœuf assaisonné, chips de légumes et coulis de piment d’Espelette
Pâté en croûte de cochon de lait, foie gras et ris de veau

**Plat**

Entrecôte de bœuf de tradition française grillée à la plancha
Côte de veau de tradition française cuisinée au verjus
Le véritable cassoulet Montalbanais
Canette fermière du Sud-Ouest, cuisse confite croustillante, et anchois au sel

Château Ramafort

2008

Note de dégustation 

Le château Ramafort 2008 se pare d’une belle robe dense à reflets orangés.
Le nez très expressif marie avec bonheur les petits fruits noirs, la feuille
de cassis froissée, le boisé finement vanillé et une touche fumée harmonieuse.
La bouche concentrée dès l’attaque s’épanouit sur des tanins savoureux à grain fin. Les arômes fruités agrémentés d’épices prolongent l’équilibre et le plaisir de la dégustation.

Accords mets et vins

**Entrée**

Demi aubergine bio grillée au miso doux
Morilles farcies, foie gras de canard poêlé, émulsion au vin d’arbois

**Plat**

Foie gras de canard cuit au torchon, épices de Massala avec Rhubarbe fondante à la chartreuse
Râble de lapin farci aux shitakés et foie gras
Bœuf Wagyu chilien sauté au poivre noir
Canard de Challans aux épices, fenouil, sauce à l’orange

Château Ramafort

2007

Note de dégustation 

Belle robe pourpre aux éclats rouge vif.

Le nez, d’abord floral, évolue vers les fruits rouges, plutôt framboise et griotte sur fond vanillé.

La texture en bouche est élégante, les tanins mûrs et précis, la finale fraîche.

Accords mets et vins

**Entrée**

Aubergine Confite, bouillon de Foie gras
Gnocchis pochés, ail des ours et Champignons

**Plat**

Foie Gras de Canard Aux épices, Crème de Foie gras, Feuille de Navet Croustillante
Bœuf d’Aubrac à la moëlle, asperges et oignons
Côtes d’agneau du Quercy aux pruneaux d’agen
Paume de ris de veau, bisque de homard

Château Ramafort

2006

Note de dégustation 

Belle couleur de velours pourpre.

Le nez parfumé de violette et d’épices douces se prolonge sur les fruits mûrs.

L’attaque est ronde, puissante, équilibrée. La fin de bouche est pleine, aromatique sur des tanins qui demandent encore un ou deux ans pour s’assagir.

Accords mets et vins

**Entrée**

Pâté en croûte de canard, oignons doux et pommes acidulées

Carottes confites en concentration d’eau de pomme de terre, rafraîchies à la lavande sauvage

**Plat**

Côte de veau rôtie au beurre d’Espelette, palet de pommes fondantes et morilles en sauce
Magret sauce aigre douce, poêlée de légumes
Entrecôte de race Charolaise à l’échalote
Rognon de Veau cuit à la Cheminée

Château Ramafort

2005

Note de dégustation 

Habillé d’une profonde robe grenat, le château Ramafort 2005 présente un bouquet d’une grande complexité dominé par les petits fruits rouges auréolés d’effluves de fleurs de tilleul et de chèvrefeuille.

L’harmonie du nez se retrouve dans la bouche charnue et élégante, dans les tanins fins au service de la trame fruitée, nette et franche.

Accords mets et vins

**Entrée**

Pâté en croûte de canard et légumes au vinaigre

Carottes confites en concentration d’eau de pomme de terre, rafraîchies à la lavande sauvage

**Plat**

Carré d’agneau de lait en croûte persillée
Bœuf d’Aubrac à la moëlle, asperges et oignons
Cochon de lait farci aux épices douces
Magret sauce aigre douce, poêlée de légumes

Château Ramafort

2004

Note de dégustation 

Robe très sombre entre rubis et grenat.
Nez intense de groseille, cassis, fougère. Notes mentholées à l’aération.
La bouche est puissante mais fondue, les tannins sont gras, moelleux, un vin gourmand et moderne que l’on pourra déguster assez jeune. À boire 2006-2015

Accords mets et vins

**Entrée**

Tartare de bœuf Charolais Coupé au couteau, condiments, pain toasté
Le Foie-gras de Canard mi-cuit à l’Armagnac

**Plat**

Millefeuille de joue de bœuf et artichauts, Barigoules aux agrumes
Entrecôte de veau de lait au verjus, légumes parfumés à la sarriette
Pigeon des landes cuit en feuilleté, sauce salmis
Noix de ris de veau braisée au Vin rouge, Barigoule d’artichauts violet

Château Ramafort

2003

Note de dégustation 

La robe de rubis sombre s’égaie à peine de reflets grenats.
Au nez, c’est un tourbillon de notes fruitées, florales, épicées, vanillées et grillées qui allèche les papilles.
La bouche ne déçoit pas avec une puissance tout en douceur qui soutient la palette boisée et la finale longue à dominante fruitée.

Accords mets et vins

**Entrée**

Terrine de lapin, volaille et porc aux herbes
Salade de bœuf finement tranché et poché, vinaigrette de sésame

**Plat**

Entrecôte de bœuf de tradition française grillée à la plancha
Côte de veau cuisinée au verjus
Véritable cassoulet Montalbanais
Canette fermière du Sud-Ouest, cuisse confite croustillante, et anchois au sel

Château Ramafort

2002

Note de dégustation 

La robe est rouge grenat intense aux reflets de rubis. Le nez finement boisé teinté de vanille se développe sur des fruits noirs bien mûrs, cassis, myrtille, et une délicate nuance balsamique.

L’attaque en bouche est riche et harmonieuse, soutenant des arômes épicés avec beaucoup d’élégance. La structure est fine avec un joli support boisé et une finale longue et prometteuse.

Accords mets et vins

**Entrée**

Cuisses de grenouille en chapelure de persil, rôties au naturel coulis de cresson acidulé

Jambon Ibérique

**Plat**

Agneau aux épices, variation d’artichauts et carottes en croûte de sel

Filet mignon de veau et son jus, déclinaison de fleurs de courgettes et piquillos

Cochon de lait farci aux épices douces

Cuisse de volaille jaune, ravioles de foie gras, bouillon de poule parfumé à la verveine

Château Ramafort

2001

Note de dégustation 

La robe pourpre du château Ramafort 2001 offre une belle profondeur.
Le nez complexe de violette et de petites baies (myrtille, groseille) évolue à l’agitation sur des notes de noisette et de vanille.
Les tanins veloutés magnifient ces arômes auxquels s’entremêlent réglisse et cannelle en une fin de bouche longue et savoureuse.

Accords mets et vins

**Entrée**

Pâté en croûte de canard et légumes au vinaigre
Poêlée de cuisses de grenouille légèrement pimentées petites girolles, quinoa toasté, roquette et cresson

**Plat**

Poitrine de pigeon rôti au miel épicé et sa cuisse confite, compotée d’oignon rougeau vinaigre de xérès

Carré d’agneau de lait en croûte persillée
Ris de veau en cocotte, morilles crémeuses

Selle de cochon de lait farcie d’une épaule confite artichauts violets et céleri lardés, jus infusé à la poitrine fumée

Château Ramafort

2000

Note de dégustation 

Le millésime 2000 du château Ramafort présente une superbe robe pourpre. Le nez exprime des notes fondues de fruits rouges et des nuances florales que l’on retrouve dans une bouche rendue très élégante par la trame tannique, tendue et souple à la fois. Belle longueur aux notes de tabac et de cerise.

Accords mets et vins

**Entrée**

Rillettes de porc aux épices
Effiloché de poulet en salade, vinaigrette de sésame pimentée

**Plat**

Ris de veau croustillant aux herbes à tortue, carottes, gingembre-orange
Agneau du Pays d’Oc sarriette, aubergine, épaule en pastilla
Côte de veau de Dordogne morilles crémées, amandes, oseille
Volaille de Bresse en croûte de foin, artichauts violets condimentés

Château Ramafort

2014

Revues de Presse
& Médailles

90-91/100 Points

‘‘A red with pretty berry, shaved-chocolate and currant character. Medium to full body with fine tannins and a fresh finish. Nicely done for the vintage.’’

James Suckling

16/20 Points

‘‘Blackcurrant juice, soft tannin, bright acid. Tangy and fresh, but rather elegant in the middle. Finishes with a bit of smoky scent.’’

Jancis Robinson

Médaille d’Or Concours de Lyon 2018

Médaille d’Or  Feminalise 2018

Château Ramafort

2016

Revues de Presse
& Médailles

93-94/100 Points

A tight and solid young wine with blackcurrant, sweet tobacco and mushroom character. Lots of character already. Full body and chewy tannins. Fantastic effort.

James Suckling primeurs

92/100 Points

 

Editors Choice, Wine Enthusiast

*

Guide Hachette 2020

92/100 Points

Herrliche Cabernet-Nase, ein Archetyp eines Médoc, dunkle Johannisbeeren, Kirschen, ein Hauch krautige Noten, verspielt und mit spanning, sher gute Komplexität. Straffer Gaumenauftakt, sehr schöne Frucht, präzis, klar, dunkelfruchtig, Brombeeren, Kirschen, schwarze Johannisbeeren, dicht oud saftig, gestürzt durch eine sehr gute Struktur, feinste Gerbstoffe, und eine perfekt dosierte Säure, keinerlei Alkoholübergang. Im Abgang von sehr gute Länge, endet feinwürzig auf dunkle Kirschen. Ein Hit. Sehr gelungener Médoc, wird früh Spass Machen, kann reifen. 2022-2034, 18.5 vvPunkte.

Adrian Van Velsen- VV Wine primeurs 2016

90/100 points

Dark purple red with violet hue and black core. Blackcurrant leaf, blackcurrants and discreet spiciness. On the palate well structured, ripe yet firm tannins, sweet fruit and good length.

Markus del Monego

Médaille d’Or Concours des Grands Vins de France 2018

Château Ramafort

2015

Revues de Presse
& Médailles

89/100 Points

This is lovely, showcasing the rich, toasty, smoky side of an oaked wine without being too much. A very attractive and classically styled Médoc showing menthol and cassis notes, while the smokiness softens the edges. Good value cru bourgeois. Release date maybe in 2021, as they hold the wines back here.

Decanter Jane Anson Décembre 2017

89-90/100 Points

A bright and fruity red with blackberry and blueberry character. Medium mid-palate but should fill- in nicely.

Jamessuckling.com primeurs 2015 Avril 2016

17/20 Points

Well-formed, generous, opulent fruit. Excellent oak spice on the palate with attractive burnt meat notes on the length. Has everything you could want from 2015 Bordeaux – clarity, balance, length, ripeness. (RH) 13% Drink 2018-2025

Jancisrobinson.com Crus Bourgeois 2015 03/10/17

Médailles d’Or Concours des Grands Vins de France 2018

Château Ramafort

2013

Revues de Presse
& Médailles

86-89/100 Points

Shows good energy, with a briary note up front, accented by fresh star anise and black cherry notes. Features modest grip and fresh acidity through the finish.

Wine spectator James Molesworth

87/100Points

An elegant, polished wine for 2013, shows its Rothschild heritage.

Drink: 2017-2022

Steven Spurrier Decanter Decanter primeurs 2013

Médaille d’Or Citadelles du Vin 2019

Château Ramafort

2012

Revues de Presse
& Médailles

87/100 Points

Robe soutenue, reflets d’évolution. Nez boisé grillé fin, sur fond de fruits confiturés (prune, cerise, cassis). Bouche épanouie, bien équilibrée. On apprécie la franchise de ses parfums aidée par des tanins fondus. Typé, à servir sur une pièce de bœuf.

Gilbert & Gaillard Mai 2016

Médaille d’Or Citadelles du Vin 2017

Médaille d’Argent Concours de Lyon 2017

Château Ramafort

2011

Revues de Presse
& Médailles

16/20 Points

La Cardonne stablemate. Particularly dark crimson. Decidedly savoury nose, almost as though there were a hint of syrah in here. Firm structure but with a decent amount of flesh in the middle. Outperforms its appellation.  Drink 2016-2023

Jancis Robinson

Médaille d’Or Challenge international du vin Blaye 2016

Médaille d’Argent Medal Concours mondial Bruxelles 2015

Château Ramafort

2010

Revues de Presse
& Médailles

15/20 Points

Recht elegant, frisch und fruchtig, herbes, leicht flockiges Tannin. 2017 bis 2024.

Vinum primeurs 2010

Médaille d’Or Concours de Bordeaux Vins d’Aquitaine 2014

Médaille d’Or Berliner Wein Trophy 2015

 

Genussmagazin Selection avril 2014
Château Ramafort

2009

Revues de Presse
& Médailles

16/20 Points

***

Good fleshy wine, elegant supple Médoc with depth. Drink 2012-2016

Decanter.com Avril 2010

87-90 Points

Crushed blueberries and blackberries on the nose follow through to a full body, with fine tannins and a medium finish. Interesting wine. Tasted twice, with consistent notes. —J.S.

Wine Spectator.com Avril 2010

16/20 Points

Reserved cassis, cocoa and herbaceous aromas. Highly refreshing with good pure and lush fruit with grainy tannins. Made in a modern crunchy style. 2011-2014

Decanter Février 2011

Médaille d’Argent Concours des Grands Vins de France 2011

Château Ramafort

2008

Revues de Presse
& Médailles

Médaille d’Argent Challenge international du vin Blaye 2012

Médaille d’Argent Medal Citadelles du Vin 2016

Château Ramafort

2007

Revues de Presse
& Médailles

***

Decanter.com primeurs 2007

16/20 Points

Superbe, elegante Textur, präzis gearbeitetes Tannin, frisches Finale; hervorragend und eine Klasse besser als “en Primeur”. 2012 bis 2018.

Vinum Bordeaux 2007 Mars 2010

Médaille d’Or Concours des Grands Vins de France 2010

Château Ramafort

2006

Revues de Presse
& Médailles

*

Issu d’une belle unité de 125 ha, ce vin mi-merlot mi-cabernet-sauvignon n’a rien de confidentiel. Cela ne donne que plus d’intérêt à sa personnalité. Celle-ci apparaît d’emblée dans sa teinte rubis sombre aux reflets tuilés, avant d’être prolongée par un nez montant, épicé et mentholé. L’équilibre en bouche entre le bois, l’alcool et les tanins vient confirmer la qualité. Tout est en place pour tirer profit d’un séjour en cave de quatre ou cinq ans.

Guide Hachette 2010

16/20 Points

*** Good colour, floral and fragrant Medoc with ripe Cabernet Sauvignon to the fore, fine classic Medoc. 2010-2016.

Decanter.com Primeurs 2007
Château Ramafort

2005

Revues de Presse
& Médailles

88/100 Points

Belle robe assez soutenue, encore jeune. Au nez un fruit plaisant, relayé d’élégantes touches

Guide Gilbert & Gaillard 2011

A silky, fruity red with lots of plum and berry character. Medium finish. Fine tannins.-J.S.

Wine spectator.com primeurs 2005
Château Ramafort

2004

Revues de Presse
& Médailles

16/20 points

***

Fine deep colour, smooth ripe Cabernet/Merlot fruit, attractive and well balanced. Drink 2007-2013.

Decanter.com primeurs 2004

16/20 Points

Sehr dunkles Rubin-Granat. Offenes Bouquet, gewisser, leicht unterreifer Schalenton, waldiger Terroirton, tintige Würze im satten, sanft kapselig wirkenden Extrakt, kühl im Finale, aber mit guten Anlagen, kann noch zulegen. 2009-2018

Wein Wisser – 3 Mars 2005

“Nous avons beaucoup aimé”.

Très beau fruit en attaque et tanins équilibrés en bouche. Beau vin classique et droit.

Revue du Vin de France – Juin 2005

Médaille d’Or Concours de Bordeaux Vins d’Aquitaine 2006

Guide Hachette 2008
Château Ramafort

2003

Revues de Presse
& Médailles

88/100 Points

Flower, plum and berry charcter follow through to a full-bodied palate, with supersilky tannins and a long, caressing finish. Best after 2006. 7,080 cases made.- JS

Wine Spectator – Mars 31, 2006

Une étoile

Issu d’un cru appartenant au vaste ensemble (de 125 ha) constitué par les vignobles CGR, ce vin commence gentiment à affiner sa personnalité. Tant par ses arômes aux notes fruitées, florales épicées, vanillées et grillées, que par ses fins tanins. Ronds et gras, ces derniers s’accordent avec la douceur de l’ensemble pour laisser envisager une belle bouteille d’ici trois à quatre ans.

Guide Hachette 2007

Médaille d’Or Concours de Bordeaux Vins d’Aquitaine 2006

Médaille d’OR Vinalies internationales 2009

Wine Spectator 2006
Château Ramafort

2002

Revues de Presse
& Médailles

16/20 Points

Mittleres Granat. Delikates, parfümiertes Bouquet, feine Veilchentöne, rote Kirschen anzeigend. Im Gaumen mittelgewichtig, recht feine Tannine, auf einen möglichen Frühcharme hinweisend, mit einem sehr fruchtigen Maulbeerton endend.  2006-2014

Wein Wisser – 3 Mars 2005

*** Lovely extract, fine and ripe, firm, smooth tannins, potential for a gentle, harmonious wine. Drink 2006-2010

Decanter.com primeurs 2002

Médaille d’Or Concours des grands vins de France (Macon) 2005

Château Ramafort

2001

Revues de Presse
& Médailles

16/20 Points

Bien épicé au nez, bouche souple, garnie, tanins moelleux, log, bien construit.

Le Point primeurs 2001

16/20 Points

Mittleres Granat, rubiner Rand. Intensives Bouquet mit nussigen Noten und einem gewissen Zimtschimmer, dahinter fleischige Töne. Saftiger Gaumen, muskulös, recht dichtes Extrakt, blaubeerige Frucht, prägnant wirkende Gerbstoffe, die gerbige Zunge dominierend. 2008- 2016

Wein Wisser – 3 Mars 2005

88/100 Points

Robe soutenue, rouge franc légèrement évolué. Nez de fruits mûrs évoluant vers le sous- bois, des notes de fougères. La bouche a conservé une très belle harmonie, les tanins sont fondus et les arômes montrent encore une agréable fraîcheur réglissée.

Guide Gilbert&Gaillard 2009
Château Ramafort

2000

Revues de Presse
& Médailles

***Recommended

Rich, complex, spicy oak and jammy fruit. Full, fleshy, creamy flavours, dark fruits and underlying classy oak tone, complete. 2-5 years. (MB)

Decanter Juillet 2003

****(très bon)

Le nez exprime des notes fondus de fruits rouge et des nuances florales que l’on retrouve dans une bouche chaleureuse, ample, charnue, ronde et harmonieuse.

La Revue du vin de France « Dossier Bordeaux 1999& 2000 » – Septembre 2002

90/100 Points

Tobacco, cedar and berry character. Medium-bodied, with soft tannins and a fruity finish. Delicious red. Lovely balance. Drink now through 2006. 12 500 cases made. — J.S.

Wine spectator online – 10/3/03- Wine Spectator 31 Mars 2003

* (vin très réussi)

Ce vin présente une silhouette élancée mais bien constituée, avec des tanins fins et arrondis qui s’harmonisent heureusement avec le bouquet. Commençant à s’éveiller, celui-ci associe les notes fruitées et florales aux épices et à la vanille. Le tout laisse le souvenir d’un ensemble d’une agréable douceur.

Guide Hachette sélection 2004 Septembre 2003